Contexte

Depuis quelques années, la biodiversité est au centre de toutes les intentions : consommateurs, professionnels mais également pour les Etats membres des Nations Unies, qui ont établi la préservation de la biodiversité marine comme un objectif majeur dans leur agenda 2030. Les méthodes d’évaluation environnementale, qui s’appuient sur l’ACV, ne prennent en compte que partiellement la biodiversité, qu’elle soit terrestre ou marine. Le projet Biomaris veut apporter sa pierre à l’édifice en contribuant à la recherche de nouvelles connaissances sur l’évaluation de la biodiversité marine.

 

Objectif

Développer une méthodologie scientifique robuste pour évaluer l’impact des activités de la pêche sur la biodiversité marine et l’appliquer à un cas d’étude concret. Le développement méthodologique sera réalisé par le bureau d’études Sayari.

Ils ont financé le projet

A Propos

  • La première étape consiste en une étude bibliographique sur la base des dernières avancées scientifiques disponibles sur l’empreinte environnementale des produits marins et sur les dernières connaissances écologiques. Ces données viendront compléter les différents indicateurs de l’Analyse du Cycle de Vie pour proposer une méthodologie permettant d’améliorer l’évaluation des impacts d’un produit sur la biodiversité marine.

 

  • La deuxième étape consiste à réaliser une étude de cas sur la pêche hauturière du lieu noir en mer du Nord, à partir des données fournies par les partenaires du projet, Euronor et Sovintex. Ce cas d’étude permettra de valider de manière concrète la méthodologie élaborée par Sayari.

 

  • La dernière étape sera de valoriser et communiquer les résultats aux professionnels de la filière, sous forme d’article scientifique, de fiche pratique et de webinaire.
49 325 € BUDGET GLOBAL

Les partenaires du projet

Ils nous soutiennent

⚡ Votre navigateur est obslète ! ⚡

Mettez-le à jour pour voir ce site correctement.

Mettre à jour