Retour aux actualités

3 questions à Nicolas Vieville d’Aquaponic Management Project

Chaque mois, découvrez nos adhérents en 3 questions ! Ce mois-ci, Nicolas Vieville d'Aquaponic Management Project répond à nos questions.

Quelle est votre activité ?

Fondé en 2013 à Paris par Pascal Goumain, le groupe AMP (Aquaponic Management Project) élève, transforme et distribue des produits aquacoles haut de gamme et  durables auprès d’une clientèle de professionnels et de particuliers.

Fort de son expertise dans l’élevage responsable et de ses positions uniques en France (Cherbourg, Suisse Normande, IDF et Région Centre) AMP promeut, développe, installe et exploite des systèmes aquaponiques en zone urbaine, péri-urbaine et rurale.

Capable de produire de la biomasse (végétale et animale) sans recours au phytosanitaire, respectueuse des ressources en eau et de la nature, l’Aquaponie répond aux enjeux alimentaires de notre époque et accompagne concrètement la transition agricole.

A qui s’adressent vos produits/services ?

Notre production s’adresse à deux types de clientèles. D’une part les particuliers que nous adressons (en produits frais ou transformés par nos soins dans notre atelier artisanal de fumaison) au travers de nos boutiques et de notre site internet et, d’autre part, à une clientèle de professionnels comme des mareyeurs pour le frais ou des entreprise de fumaison qualitative et notoire.

En quoi l’innovation et la recherche sont importantes dans votre secteur d’activité ?

La R&D fait partie intégrante de l’ADN du groupe AMP. Convaincu que l’épuisement des ressources naturelles (poisson et eau), la recherche de produits sains dont la traçabilité est totale ainsi que de méthodes d’élevage respectueuses sont l’avenir de l’aquaculture nous menons des recherches sur l’ensemble de ces domaines pour développer un savoir-faire unique.

Qu’il s’agisse de nos fermes urbaines (Asnières et Cherbourg) ou nous conduisons des recherches sur les circuits fermés (sondes, filtration, consommation d’énergie), de la culture sans intrant et des méthodes de cultures les plus adaptées à l’aquaponie (technique hydroponique) ou encore des recherches sur l’agriculture Indoor (projet conduit en Suisse dans des sous terrain) et de l’intégration de la myciculture dans les circuites fermés ou de l’algoculture (aquaculture multi-trophique intégrée) nous conduisons sur tous ces sujets de nombreuses recherches. Aquimer est, dans ce cadre, un acteur incontournable dont l’action nous permet dans bien des cas de progresser plus rapidement.

Pour contacter Aquaponic Management Project, cliquez ici.

Ils nous soutiennent

⚡ Votre navigateur est obslète ! ⚡

Mettez-le à jour pour voir ce site correctement.

Mettre à jour